Disclaimer : Tout est à la BBC sauf Eolhsand et Sweostor. Yvain appartient à la légende Arthurienne et n'est pas encore apparu dans la série.


Scène 42 : Le vœu de Crawlais

 

Une dispute faisait rage dans la tente du Prince. Les Chevaliers y avaient d'abord prêté attention en souriant puis avaient fini par ne plus s'en occuper. C'était un jour normal au campement. Le Prince et son serviteur se disputaient.

« C'est toujours comme ça ? » demanda Yvain.

Il ne posait cette question que pour la forme.

« Toujours. » répondit Léon en souriant.

Les autres Chevaliers acquiescèrent. Ils avaient perdus des frères d'arme. Ils avaient bien failli perdre leur Prince. Les entendre se disputer...

Les Chevaliers et le page entendirent soudain quelques toussotements. Ils se retournèrent.

Le Seigneur Crawlais.

« Je désirerais voir sa Majesté.

-Je vais vous annoncer. » répondit Yvain en s'inclinant.

Quelques minutes plus tard le page introduisait Crawlais à l'intérieur de la tente. Le Seigneur s'inclina profondément.

« Je ne sais comment vous remercier Sire.

-Je n'ai fait que mon devoir Lord Crawlais. »

Le père de Thera inspira et expira profondément.

« J'ai cru comprendre que vous alliez nous quitter, dit-il.

-A mon grand regret messire. Je ne suis plus en état de vous défendre... »

Arthur se remettait rapidement mais Merlin, en tant qu'apprenti de Gaïus, avait exigé leur retour à Camelot dès qu'il serait en état de voyager.

« Mais je laisserais des Chevaliers ici et d'autres les rejoindront très vite. »

Crawlais s'inclina.

« Merci Sire.

-J'aimerais pouvoir faire plus.

-En ce cas... Pourriez-vous m'accorder une faveur ? »

Arthur l'invita à la déclarer.

« Emmenez Thera et Edmure avec vous, à Camelot. Pour qu'ils soient en sécurité.

-Et vous ? Votre femme ?

-Mon devoir est de rester ici.

-Je comprends.

Un court silence.

« Nous nous faisons une joie d'accueillir vos enfants à Camelot Lord Crawlais. » déclara le Prince.

L'autre homme se répandit alors en remerciements puis il quitta le campement d'Arthur.

Sur le chemin du retour, le vent se mit à murmurer.

« Quel est sa réponse ?

-Il est d'accord.

-Elle accompagnera vos enfants.

-Je m'en étais douté. »